Si cette lettre d’information ne s’affiche pas correctement, aller à la version en ligne

. © Inra Chercheur à l'Inra
N° 42
  1er juillet 2015  
. © Inra
  L'Inra recrute 50 chercheurs confirmés 

Être chercheur(e) à l'Inra, c'est mettre sa passion de la découverte au service d'enjeux de société majeurs tels qu'une alimentation adaptée aux besoins des populations, une agriculture compétitive et durable et un environnement préservé. C'est aussi exprimer sa créativité et atteindre l'excellence scientifique au sein de collectifs de recherche pour faire avancer les connaissances qui permettront de donner naissance à des applications concrètes et innovantes, utiles à la société.

En 2015, l'Institut propose à 40 directeurs de recherche et 9 chargés de recherche de venir renforcer ses équipes. Les recrutements se font sur projet et sont ouverts aux candidats qui, après plusieurs années d'expérience, maîtrisent la définition et la mise en œuvre de projets de recherche.

Nouveau cette année : inscrivez-vous en ligne !

Cette possibilité est ouverte à titre pilote pour faciliter vos inscriptions. Les retours d’expérience participeront aux améliorations apportées pour les prochains concours. L'inscription par dossier de candidature papier reste possible.
Les inscriptions aux concours sont attendues du 2 juillet au 1er septembre 2015 pour l'inscription en ligne, au 3 septembre pour l'inscription papier.
> Chargé(e)s de recherche : s'inscrire, plus d'informations
> Directeur(trice)s de recherche : s'inscrire, plus d'informations

Et aussi...

Un poste de directeur de recherche en bio-informatique et structure des protéines et acides nucléiques est également proposé.
> S'inscrire, plus d'informations

L'Inra recrute

L'actualité des offres et opportunités d'intégrer les équipes de l'Inra.

En 2015, l’Inra recrute par concours 49 chercheurs confirmés sur projet. © Inra
En 2015, l’Inra recrute par concours 49 chercheurs confirmés sur projet

Être chercheur à l’Inra c’est contribuer à des recherches de haut niveau, au service de la société, faire progresser les connaissances et participer au développement de l’innovation pour produire durablement, préserver l’environnement et améliorer l’alimentation humaine. L’Inra recrute par concours des chercheurs confirmés, ayant l’expérience de la définition et de la mise en œuvre de projets de recherche. Les inscriptions étaient ouvertes du 2 juillet au 3 septembre 2015. Vous ne pouvez désormais plus vous inscrire.

Loi Sauvadet. © contrastwerkstatt, contrastwerkstatt
Loi Sauvadet : douze postes ouverts à l’Inra en 2015

Une campagne de recrutement était ouverte du 2 juin au 2 juillet 2015 en application de la loi sur l’accès à l’emploi titulaire et à l’amélioration des conditions d’emploi des agents contractuels dans la fonction publique, dite « Sauvadet ». Douze postes sont proposés. Ils sont accessibles à tout candidat ayant été rémunéré par un EPST (Établissement public à caractère scientifique et technologique) entre le 1er janvier et le 31 mars 2011, dès lors qu'il remplit les conditions d'éligibilité. Vous ne pouvez désormais plus vous inscrire.

Programme de  mobilité   agreenskills. © inra
Programmes de mobilité AgreenSkills et AgreenSkills+ : encourager les trajectoires internationales des chercheurs

Les programmes AgreenSkills favorisent la mobilité internationale des jeunes chercheur(e)s et des chercheur(e)s confirmé(e)s vers ou depuis la France. Dans toutes disciplines et sans condition de nationalité, ils offrent des conditions attractives d’accueil et de recrutement. Un nouvel appel à candidatures est ouvert jusqu’au 13 octobre 2017.


Mobilités internationales

Concours internes ingénieurs et techniciens
Carrières et talents

À travers un panel de plus de 50 disciplines scientifiques et de plus de 70 métiers, l'Inra propose des missions dans des domaines variés pour répondre aux grands enjeux du XXIe siècle : assurer une alimentation saine et de qualité, une agriculture compétitive et durable ainsi qu'un environnement préservé et valorisé.

Portrait de Céline Tallet. © © INRA
La science à l’écoute des animaux

Céline Tallet travaille à l'unité Physiologie, environnement et génétique pour l'animal et les systèmes d'élevage (Pegase) de l’Inra de Rennes en tant qu’éthologue. Au sein de l’équipe SysPorc (1), elle se consacre à la compréhension des relations entre l’homme et le porc afin d’améliorer les conditions d’élevage et le bien-être animal, tout en facilitant le travail des éleveurs.

Portrait de Laurent Philippot. © Inra
Changement du climat : le sol à la clé

Laurent Philippot est directeur adjoint de l’unité Agroécologie de Dijon depuis 2014. Il est responsable du pôle EcolDur (1) qui étudie les écosystèmes agricoles pour concevoir des systèmes de production durables. Ses recherches personnelles portent sur les bactéries impliquées dans les transformations des fertilisants azotés dans l’objectif de limiter les pertes en nutriments et les émissions de gaz à effet de serre favorisant le réchauffement climatique.

Portrait de Frédéric Marchand, unité expérimentale d’Ecologie et d’Ecotoxicologie Aquatique (U3E) Inra Rennes, Bretagne & Basse-Normandie. © Inra, Inra Rennes
Frédéric Marchand : féru de pêche et mordu de science

Frédéric Marchand est directeur adjoint de l’unité expérimentale d’Ecologie et d’Ecotoxicologie Aquatique (U3E) du centre Inra de Rennes, Bretagne & Basse-Normandie. Cet amoureux de la nature, passionné de pêche, s’est frayé pas à pas un chemin dans le monde de la recherche. Rencontre avec un homme discret qui a fait de sa passion, son métier.


Contenu multimédia
Santé et nutrition 2.0 : manger, bouger, mesurer !

La sédentarité et l’obésité sont respectivement les 4e et 5e facteurs de risque de mortalité dans le monde. eMouve Recherche, une application sur smartphone développée à l’Inra, en partenariat avec le CHU de Clermont-Ferrand et la société de gestion des données Almerys, permet aujourd’hui de mesurer la dépense énergétique. Démonstration en compagnie de Sylvie Rousset, ingénieure de recherche qui étudie les liens entre certaines pathologies et la nutrition.


Agenda
01 mai - 31 oct 2015
Rendez-vous à l'Exposition universelle de Milan 2015
Milan
29 juin - 10 juil 2015
Summer School Plant Science - Angers
07-10 juil 2015
"Our Common Future under Climate Change (CFCC)" du 7 au 10 juillet 2015 à l'UNESCO
Paris
10-13 juil 2015
EPSR 2015 - Retraite annuelle des doctorants en sciences du végétal
Paris (75)
30 juil 2015
Sciences participatives
MARCIAC (32)
18-24 juil 2015
Ecole d'été en Biologie et Ecologie intégratives 2015
Pic du Midi de Bigorre
17-19 sept 2015
Université d'été de Nutrition
Clermont-Ferrand (63)
25 sept 2015
La Nuit Européenne des Chercheurs
France


Du côté des recherches

Contenu multimédia
Bioéconomie 2020 -2050 : Les défis aux filières agricoles, alimentaires et énergétiques

Ce colloque, organisé par l’Inra, les deux alliances nationales de recherche Allenvi (environnement) et Ancre (énergie), avec le soutien des ministères en charge de l’Agriculture et de la Recherche, s’est déroulé les 9 et 10 juin 2015. Il s'insérait dans la préparation de la stratégie nationale pour la bioéconomie.

Callitris tuberculata. © A. Wesolowski
Callitris tuberculata : l’arbre le plus résistant du monde à la sécheresse

Dans un contexte de changement climatique et de fragilisation des forêts, un collectif international de chercheurs piloté par l’Inra1 vient d’identifier l’espèce la plus résistante du monde à la sécheresse. Ce résultat, publié dans le numéro de juin 2015 de la revue Plant Physiology, se fonde sur une analyse instrumentée du processus de cavitation et ouvre de nouvelles pistes pour l’adaptation des arbres aux changements climatiques futurs.

Puceron du pêcher (Myzus percicae). © Inra, Elodie Naessens
Comment les pucerons manipulent les plantes

Pour se nourrir, les pucerons ont développé un mécanisme inhibant les défenses immunitaires de la plante. Des chercheurs de l’Inra et du CNRS révèlent pour la première fois que le puceron détourne l’un de ses propres mécanismes de défense pour attaquer et réprimer les réponses immunitaires de la plante hôte. Ces travaux sont publiés dans la revue Current Biology le 25 juin 2015.


L’Inra signale à la justice avoir introduit sur le marché un animal issu d’un programme de recherche

Seulement 2% des espèces d’abeilles sauvages participent significativement à la pollinisation des cultures

Varroa destructor : le parasite capable de mimer chimiquement deux espèces d’abeilles

Une nouvelle molécule anti-inflammatoire provenant d’une bactérie de l’intestin

Les bactéries se font des films

Bioprotection des fromages au lait cru

Des nanoparticules de pomme-de-terre pour vaincre la toxoplasmose

jobs.inra.fr : Chercheur à l'Inra
Institut national de la recherche agronomique
147 rue de l'Université
75338 Paris Cedex 07
tél. +33(0)1 42 75 90 00
Directeur de la publication : Jean-François Launay
Rédactrice en chef : Julie Cheriguene

Se désabonner de la lettre électronique