• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Pesticides et transition agroécologique : enjeux et avancées

Cette thématique était au cœur des travaux du 49ème congrès du Groupe français de recherche sur les pesticides, organisé cette année à Montpellier. Une édition marquée par une importante participation de chercheurs venus du pourtour méditerranéen et par l’organisation d’une table ronde ouverte au public.

Photo Vigne pour illustrer le congrès GFP 2019 © UMR Lisah
Mis à jour le 21/10/2019
Publié le 11/10/2019

Le 49ème congrès du Groupe français de recherche sur les pesticides (GFP) s’est tenu du 21 au 24 mai 2019 à Montpellier sur le campus de la Gaillarde avec pour thème principal « Pesticides et transition agroécologique : enjeux et avancées ». Cette édition 2019 a été organisée par les UMR Lisah et Itap, avec le soutien de : la région Occitanie, l’Inra, Irstea, l’IRD et les Key Initiatives Muse Waters et Vine & Wine Sciences.Cette édition 2019 a rassemblé près de 200 participants pour 82 communications scientifiques orales ou sur poster.

Elle a eu une teinte méditerranéenne forte au travers de la participation de 28 congressistes venus de l’étranger, dont une forte majorité en provenance des pays du pourtour méditerranéen (Algérie, Maroc, Liban, Tunisie, Turquie). L’Afrique sub-saharienne a aussi été représentée par 3 scientifiques de Côte d’Ivoire et du Cameroun. Cette participation étrangère marquée témoigne de la montée de la problématique environnementale liée à l’usage des pesticides dans les pays du Sud.

Les communications présentées ont par ailleurs indiqué un renforcement des travaux sur la compréhension et la réduction des usages de pesticides, et sur les impacts des épandages tant à l’échelle des organismes biologiques qu’à celle des paysages.

Le congrès a aussi été l’occasion d’organiser un événement ouvert au public, associant des conférences et un débat sur les enjeux agronomiques et environnementaux de la protection phytosanitaire dans la transition agroécologique en Méditerranée. Cet événement a permis de confronter différents points de vue autour d’une table ronde faisant intervenir chercheur, agronome, agriculteur, élu local et distributeur d’agrofournitures. Au-delà du constat partagé de la nécessaire transition agroécologique des systèmes de culture viticole, un consensus a fortement émergé quant au besoin de s’appuyer sur les acteurs et les initiatives locales pour impulser le changement escompté. )

Enfin le congrès a aussi été l’occasion de présenter des dispositifs d’étude originaux aux participants du congrès, l’Observatoire de recherche en environnement OMERE du Lisah à Roujan et la halle technologique ReducPol d’Itap (évaluation des méthodes de pulvérisation des pesticides) sur le site de Lavalette.

Le recueil des résumés des communications au congrès ainsi que les vidéos de la table ronde et de ses conférences introductives sont accessibles ici

Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

Département(s) associé(s) :
Environnement et agronomie
Centre(s) associé(s) :
Occitanie-Montpellier

En savoir plus

Le Groupe français de recherche sur les pesticides

Le Groupe français de recherche sur les pesticides (GFP) est une association loi 1901 qui fédère les chercheurs et ingénieurs (universitaires, institutionnels, privés) travaillant sur la thématique des pesticides. Il organise un congrès annuel itinérant ayant pour objet de faire le point sur les connaissances acquises par la communauté scientifique francophone dans tous les domaines s’intéressant aux pesticides, dont notamment :

•             leur efficacité et mode d’action,

•             leur devenir dans les différents compartiments des écosystèmes,

•             la remédiation,

•             la métrologie et le monitoring,

•             les méthodes de diagnostic et de modélisation des contaminations et impacts,

•             les impacts en santé humaine.

http://www.gfpesticides.org/