• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Coline Perrin lauréate du prix APERAU 2018

Coline Perrin  est la lauréate du prix 2018 de l’article scientifique francophone de référence en aménagement et urbanisme pour son article : « Mobiliser la propriété publique en faveur de l’agriculture périurbaine ? Le cas de la région de Montpellier (France) » paru dans la revue VertigO

Portrait. © inra, Chantal Dorthe
Publié le 11/07/2018

Le prix de l’article scientifique francophone de référence en aménagement de l’espace et en urbanisme est décerné par le réseau APERAU (Association pour la Promotion  de l’Enseignement et de la Recherche en Aménagement et Urbanisme), avec le soutien de la Caisse des Dépôts. Il  répond à trois objectifs principaux :

  • mettre en valeur la contribution de chercheurs et de professionnels francophones de l’aménagement et de l’urbanisme à travers leurs publications dans des revues ou ouvrages traitant de la ville et des territoires ;
  • attirer l’attention du monde universitaire et des autres parties intéressées sur l’ensemble des travaux menés dans le domaine de l’aménagement de l’espace ;
  • contribuer à la diffusion de la littérature scientifique dans le domaine.

Les résultats ont été proclamés au cours des Rencontres internationales en urbanisme de l’APERAU, à Lille, du 18 au 22 juin 2018.

Coline Perrin, lauréate du prix 2018, est géographe, chargée de recherche à l’Inra à l’UMR Innovation. Ses recherches portent sur la prise en compte de l’agriculture dans l'urbanisme et sur les systèmes alimentaires urbains. Elle dirige actuellement un projet sur les enjeux de justice et les innovations dans la gestion du foncier agricole périurbain (ANR JASMINN). Ses recherches sont conduites en partenariat avec les acteurs des territoires, dans une perspective de recherche et d’innovation pour le développement.

Elle a reçu ce prix pour son article « Mobiliser la propriété publique en faveur de l’agriculture périurbaine ? Le cas de la région de Montpellier (France)».  Il est issu des travaux qu’elle a conduits dans le projet ANR DAUME  (2011- 204) sur la durabilité de l’agriculture urbaine en Méditerranée.

Le jury a distingué cet article pour les raisons suivantes : « Cet article nourrit un débat d’actualité de façon originale et rigoureuse. Il éclaire les difficultés que rencontre l’agriculture périurbaine, victime de la spéculation engendrée par la concurrence de multiples usages facteurs d’étalement urbain, pour disposer du foncier nécessaire à une production alimentaire de proximité. Mais il esquisse surtout des perspectives pour le maintien et même le redéploiement de cette activité jugée révolue il y a peu encore. L’originalité réside dans l’analyse fine du rôle que pourrait jouer l’autorité publique, en usant de son patrimoine et en l’accroissant. Dans le cas de Montpellier, dont on pressent qu’il comporte des caractéristiques universelles, Coline Perrin a recensé les emprises publiques disponibles, qui s’avèrent considérables mais souvent dispersées et relevant de surcroît de multiples possesseurs. Elle développe néanmoins une réflexion étayée sur la possibilité d’en faire un usage agricole raisonné, éventuellement transitoire, et d’en augmenter l’emprise par des acquisitions spécifiques. Ce qui est l’occasion de pointer les obstacles juridiques à surmonter pour déployer une telle stratégie, mais aussi de redonner crédit à la planification parfois sous-estimée par ceux-là mêmes qui en ont la charge. Mais, loin de se cantonner dans une approche surplombante, l’article fait la part belle aux acteurs concernés, par l’habile croisement de leurs propos recueillis lors de nombreux entretiens. »

Références de l'article : Coline Perrin, « Mobiliser la propriété publique en faveur de l’agriculture périurbaine ? Le cas de la région de Montpellier (France) », VertigO - la revue électronique en sciences de l'environnement [En ligne], Volume 17 Numéro 1 | mai 2017, URL : http://journals.openedition.org/vertigo/18401 ; DOI : 10.4000/vertigo.18401

En savoir plus sur l'APERAU  

Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

Département(s) associé(s) :
Sciences pour l’action et le développement
Centre(s) associé(s) :
Occitanie-Montpellier