• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Coralie Picard, la modélisation pour métier

Coralie Picard vient d’être récompensée par la médaille d’argent Dufrenoy de l’académie d’agriculture, pour sa thèse sur la modélisation de la gestion d’une épidémie à l’échelle du paysage. Elle valorise aujourd’hui ses compétences au sein d’une entreprise innovante, où son goût pour la modélisation peut s’épanouir pleinement.

portrait Coralie Picard © Chantal Dorhe
Mis à jour le 27/09/2019
Publié le 26/09/2019

Coralie Picard poursuit aujourd’hui son activité de recherche et développement en modélisation dans une entreprise basée à Cap alpha, un des trois sites d'incubation (et le plus ancien) porté par la métropole de Montpellier. C’est dans un bâtiment labellisé Green Tech qui accueille les jeunes entreprises dans le domaine des sciences du vivant et de l’ingénieur qu’elle conçoit des modèles destinés à la mise au point d’un outil d’aide à la décision pour la gestion de l’irrigation et de la fertilisation destinée à une coopérative d’agriculteurs basée aux États-Unis.

 Un séjour en Australie pour trouver sa voie 

Au départ, elle n’avait pas d’idée précise sur son avenir professionnel. L’inspiration est venue après sa première année de master, à l’occasion d’une année de césure qui lui a permis de prendre du recul et de découvrir la modélisation : « Avant je ne savais même pas que ça existait, j’étais intéressée à la fois par les mathématiques et la biologie. Il fallait choisir, j’ai donc intégré une école d’ingénieur basée sur la biologie ».

Pendant toutes ses études, elle avait été monitrice de colonies et fait de nombreux séjours à l’étranger. Cette année de césure était une autre opportunité pour voyager, apprendre l’anglais, voir autre chose. Suite à une candidature dans un laboratoire de recherche en Australie, elle reçoit une proposition pour un stage en modélisation sur les plantes. Presque un hasard, qui lui fait découvrir cette discipline qui de fait combine ses deux centres d’intérêt. Après un master en amélioration des plantes combinant génétique, bio-informatique et modélisation, elle s’engage dans une thèse basée sur la modélisation.

Une modélisation originale à l’échelle du paysage

Elle est accueillie à Montpellier dans l’Unité mixte BGPI* dédiée à la lutte contre les agents pathogènes. Son travail porte sur la sharka, maladie causée par lePlum pox virustransmis par les pucerons et qui affecte les arbres du genre Prunus (pêcher, abricotier, etc.) avec des conséquences économiques graves (dues à l’arrachage des vergers contaminés).

L’objet de sa thèse est de créer un modèle pour simuler la dispersion du virus dans les parcelles avec différentes stratégies de gestion. Entourée d’une équipe de virologues spécialisée en épidémiologie, elle dispose des paramètres épidémiologiques du virus et établit son modèle qui permet de simuler la dispersion du pathogène à travers une grande diversité de paysages.

En France, la stratégie de gestion de la maladie repose sur la surveillance des vergers et l’arrachage des arbres contaminés afin de limiter la propagation de l’épidémie. Cette nouvelle approche permettra aux décideurs de disposer de nouvelles modalités de gestion de cette maladie estimées plus efficaces et plus rentables, avec une surveillance de vergers facilitée et une limitation des restrictions de plantation.

 A l’issue de sa thèse, Coralie Picard a choisi d’intégrer une entreprise qui lui apporte aujourd’hui un cadre de travail à la fois agréable et stimulant. Elle apprécie particulièrement l’importance accordée au travail d’équipe et la qualité de vie proposée par cette entreprise

 

 

*Unité mixte Biologie et Génétique des interactions Plante-parasite BGPI, Cirad, Inra, Montpellier SupAgro, 34000, Montpellier, France

Contact(s)
Département(s) associé(s) :
Santé des plantes et environnement
Centre(s) associé(s) :
Occitanie-Montpellier

Mini-CV

2013-2014. Stage (6 mois). University of Queensland, Australie

2013 -2014. Diplôme d’ingénieur en agronomie, spécialité « amélioration des plantes »

2015 2018. Thèse de doctorat Inra Occitanie-Montpellier

Depuis 2018. Chercheur Modélisateur ITK Montpellier

Loisirs. Animation de jeunes en colonie, voyages, sport (badminton, course à pied, VTT, Danse)

Pour consulter la thèse de Coralie Picard

http://www.theses.fr/2018NSAM0026